Saturday, 26 July 2014

Disparaître de Cathy Garcia

Je la connais par cœur cette sensation, ces lames qui tournent, qui forent, qui me découpent et puis soudain comme dans un cauchemar psychiatrique se transforment en géante gomme qui m’efface. Comme ça d’un coup, ou parfois en frottant un peu, là où ça fait mal.

Je la connais par cœur cette sensation de froid, de puits qui s’ouvre en moi, et je tombe, et je tombe, mais nul pays des merveilles ne m’attend au fond, il n’y a que chute et néant, il faut juste attendre que ça passe. Attendre que ça passe. Vertigineux, ce trou en moi.

Je la connais par cœur cette sensation du « on regarde ailleurs, on ne sait pas quoi dire, on fait comme ci, on t’aime oui », mais pas au point de te voir, pas au point de te prendre là dans nos bras, de plonger nos yeux dans les tiens et te rattraper avant que tu ne t’écrabouilles sur le macadam du désamour.

Je la connais par cœur cette impression d’être la plus vilaine chose que la terre ait portée, de ne mériter rien et surtout pas une attention quelconque.

Je la connais par cœur cette impression de devenir folle de solitude, de douleur dans l’indifférence la plus totale, alors je la bouffe la gomme, je l’attaque avec les griffes, avec les dents, je la bouffe votre gomme de merde, je n’ai pas besoin d’elle pour disparaître.

Disparaître, c’est juste paraître distant hein ? C’est ça, l’art du magicien, hop hop, passe passe, j’étais là, je n’y suis plus, oh le joli lapin, oh la belle colombe et hop ! La boite magique où s’enfoncent les lames. Disparaître, paraître dispersée, en morceaux, en lamelles, en lambeaux.

Indifférence m’a tué. Mais je ressuscite toujours. C’est le jeu du martyr. Tue-moi et tue-moi encore, regarde, parfois je le fais pour toi. Je me tue au ridicule.


Ancienne artiste de rue, artiste plasticienne http://gribouglyphesdecathygarcia.wordpress.com/ et http://imagesducausse.hautetfort.com, poète http://cathygarcia.hautetfort.com/
Une vingtaine de recueils -voir ici : http://cathygarcia.hautetfort.com/biblio-d-un-seul-coup-d-oeil/ et publiée (et traduite) également dans de nombreuses revues en France et à l’étranger. Elle réalise également des livres d'artiste et illustre des revues et des recueils de poésie.

Fondatrice de la revue Nouveaux délits (en 2003) http://larevuenouveauxdelits.hautetfort.com/ et de l’association du même nom (en 2009) ainsi que du blog Délit de Poésie : http://delitdepoesie.hautetfort.com/.

Rédactrice de notes de lecture (littérature et poésie adulte et jeunesse) pour divers sites et revues, dont la Cause Littéraire.

No comments:

Post a Comment